07.07.16 – À Corps Perdu by Sylvie Castioni

sylvie-castioni-portrait-copieSYLVIE CASTIONI

D’origine italienne, Sylvie Castioni est née à Lyon en 1976 et a grandi dans la campagne Dauphinoise. Sa maîtrise d’arts plastiques en poche, elle s’installe à paris et débute dans la mode. Son travail séduit rapidement, vogue Japon, numéro Tokyo, express style, elle, Chanel… Elle approche les plus belles filles du moments et voyage à travers le monde. Remarquée par monique Kouznetzoff, directrice de l’agence h&K, elle fait sapremière expérience face à une comédienne ‘Léa Seydoux’débutante elle aussi. C’est une révélation.
De ses racines italiennes, elle garde l’authenticité des rapports humains, la simplicité sans artifices dont elle fera une ligne de conduite. Chaque rencontre unique avec un sujet est l’occasion d’un face à face passionnant et complexe pour révéler au delà des apparences , la part de vérité, la profondeur de l’âme.
Sylvie Castioni parvient à désarmer de par sa bienveillance et le sujet s’abandonne. Fascinée par le corps et sa représentation elle travaille aujourd’hui sur le nu. Elle transcende la chair et la matérialité pour nous inviter à découvrir l’invisible, l’absolu. La beauté  n’est pas dans l esthétisme, elle est incarnée.
Le corps charnel s’efface pour révéler la grâce.

400HOM NGUYEN

Né à Paris en 1972, est un artiste autodidacte au style instinctif et sans complexe.
Personnalité anticonformiste, ses œuvres le sont tout autant. Travaillant au fusain, au feutre gouache, à l’huile voire même au stylo, chacune de ses toiles apparait tel un combat, un corps à corps avec la matière d’où surgit une volonté : révéler le plus profond de l’être humain à travers les traits et la couleur.
L’essentiel du travail de Hom s’articule autour de la création de portraits monumentaux. Le choix des couleurs, l’application de la matière ou encore la vivacité du geste se font toujours dans le but de montrer au monde sa vision de l’être humain par-delà les apparences. Ses œuvres capturent et transcendent ainsi la profondeur des sentiments et la complexité des émotions qui bouleversent l’âme humaine.
Ses représentations subtiles abordent la dualité du visible et de l’invisible, du matériel et de l’immatériel. En ce sens, Hom Nguyen pousse chacun de nous à une réflexion, une introspection, sur ce que nous montrons de nous-mêmes, ce que nous essayons de cacher et ce que nous sommes réellement. (cf. hom-nguyen.com)

Publicités